Espace Membre    Mot de passe perdu ? | Inscription

Quand le vélo voyage ... l'avion

photo : /_files/conseils/photos/photo_77.jpg
légende photo : Des offres très différentes selon la compagnie choisie
vidéo :
légende vidéo :

le 19 Octobre 2009 16:52
Publié par
Dans : Route, VTT, BMX, Loisirs, Ville

Transporter son vélo en avion est, certes, une porte pour l'aventure, mais peut causer dommages et surcoûts imprévus.

C'est le cauchemar du cycliste grand voyageur. Une arrivée à Ankara pour une traversée de l'Asie mineure, où à New Delhi en chemin pour le Taj Mahal. Et un vélo en miettes, cadre déformé, roues tordues, rayon cassé ou tant autres dommages en soute. Les forums sur la toile regorgent de ce type de mauvaises expériences. Alors, mieux vaut prendre ses précautions avant d'embarquer.

Le mieux …
Il existe maintenant des vrais « valises » rigides qui permettent de transporter son vélo sans qu’il soit abîmé. Une protection totale qui a un prix : entre 800 et 279 euros. Malheureusement, un tel coût n’est pas à la portée de toutes les bourses, restent alors des solutions, on vous rassure.

Deux écoles
La première : ne pas emballer le vélo complètement. Ainsi, il reste visible, peut -éventuellement- rouler et les bagagistes seront peut-être plus enclins à le traiter avec douceur. Autre possibilité : le protéger du mieux possible. Bien sûr, il y a l'inévitable housse, qui risque cependant de ne pas suffire. Les compagnies aériennes proposent également des cartons spéciaux (au prix de 5 euros chez Air France). Il est cependant fortement recommandé d'ôter les pédales, tourner le guidon, démonter la roue avant et protéger les fourches. Et de bien garnir le carton, avec mousse ou plastique à bulles, car votre vélo sera alors traité comme n'importe quel autre colis.

Attention au surcoût
La plupart des compagnies aériennes proposent un tarif spécial pour les équipements sportifs. Exemple à Air France, où le cycliste devra débourser de 20 – pour un vol national – à 80 euros – pour l'autre bout du monde – pour transporter sa bicyclette, dans une limite de 20 kg. Gare cependant à certains vols, où s'applique, non une franchise au poids, mais au bagage. A ce moment là, le vélo est taxé...150 euros ! Chez British Airways, la bicyclette voyage gratuitement pour un maximum de 23 kg. Au delà, une somme de 35 euros sera demandée, et pour plus de 32 kg, votre vélo restera à l'aéroport. Easyjet facture de son côté de 25 à 35 euros, dans une limite de 32 kg. Il est donc impératif de bien se renseigner auprès de sa compagnie aérienne avant d'embarquer pour ne pas avoir à débourser des sommes imprévues. Et autant que faire se peut, trouver des vols sans correspondance, pour éviter d'égarer son vélo à Francfort sur la route de Pékin.

 

Pour vous renseigner, consultez les sites des compagnies aériennes :
Air France
British air ways
Easy jet
American Airlines

 

Découvrez aussi les bonnes astuces pour transporter votre vélo en voiture !

Toutes les actus
Imprimer Favoris Transférer à un ami Abonnez-vous aux flux RSS Bike4all