Espace Membre    Mot de passe perdu ? | Inscription
vous êtes ici : accueilrouteCONSEILSÉquilibre et vitalitésanté

Collation après une course de vélo

photo : /_files/conseils/photos/photo_120.jpg
légende photo : Bien s'alimenter après la course cycliste : la collation
vidéo :
légende vidéo :

le 22 Octobre 2009 16:09
Publié par
Dans : Route

La course terminée les coureurs prennent une collation … Entre 5 et 10% des apports énergétiques journaliers seront consommés à ce moment-là. Visite des assiettes …

La collation est un moment important dans la journée du coureur. La course est terminée, le cycliste est soit à l’hôtel, soit dans le bus de son équipe, soit dans le camion restaurant de celle-ci comme c’est le cas de « Bbox » Bouygues Télecom. Et il se repose. Mais il mange aussi.

Le cyclisme est un des grands sports d’endurance, il faut donc que les athlètes récupèrent après l’effort, se rechargent en énergie.” La toute première mesure à prendre c’est de boire. “On leur propose alors des fruits frais, des produits laitiers et plus on s’éloigne de l’arrêt de la compétition plus on se dirige vers les sucres lents”, indique Luc Bousseau (chef-cuisinier pour l'équipe Bouygues Télécom). Un vrai décompte comme pour un chrono par équipes ou individuel. “La première demi-heure c’est vraiment se réhydrater. On propose aux coureurs des eaux gazeuses fortement minéralisées.”

Petites sucreries et pommes de terre
“La demi-heure suivante, on change un peu, et là on propose des jus de fruits frais un peu sucrés, des cakes, des petites pâtisseries pas trop grasses. Et enfin l’heure d’après, on passe à de petites quantités de protéines, aux glucides aussi. On leur apporte des pommes de terre, par exemple, que l’on peut cuisiner à la vapeur, ou servir en salade.”

La collation d’après course n’est pas un concours de grignotage. C’est quelque chose de ciblé, de pensé et qui possède un but bien précis. “On organise une collation après la course, explique encore Luc Bousseau, pour réapprovisionner rapidement l’organisme en glucogène, la forme de réserve du glucose (il est stocké au niveau du foie et des muscles). C’est en effet ce type d’apport qui permet aux muscles de se recharger rapidement.” L’autre atout d’une collation : “permettre aux coureurs d’attendre le repas du soir” qui va leur apporter 30 à 35% de leur apport énergétiques quotidiens.

 

Découvrez nos autres conseils pour la forme :
Calories et sport : avoir de quoi se dépenser
Les pâtes, carburant du sportif
Parcourir tous les conseils Equilibre et Vitalité en vélo de route

Toutes les actus
Imprimer Favoris Transférer à un ami Abonnez-vous aux flux RSS Bike4all