Espace Membre    Mot de passe perdu ? | Inscription
vous êtes ici : accueilrouteCONSEILSc’est dans l’airconseils de pro

À quoi ça sert un barrage ?

photo : /_files/conseils/photos/photo_88.jpg
légende photo : En plus de la course le commissaire doit gérer les voitures
vidéo :
légende vidéo :

le 19 Octobre 2009 12:26
Publié par
Dans : Route

Qu’est-ce que c’est et à quoi sert un barrage effectué par les commissaires Mis en place par les commissaires de course, le barrage répond à certaines situations bien précises… on vous explique.

Le commissaire a pour mission de veiller à la bonne régularité de la compétition. Un de ses rôles consiste à faire respecter l’éthique du sport pendant les courses. Pour appliquer les règles il n’hésite pas à prendre les décisions qui s’imposent. « Faire un barrage » sur certaines situations de course est donc de son ressort.

C’est quoi en fait ?
“Quand il y a un éventail, par exemple, et que plusieurs groupes de coureurs qui se scindent sous l’effet de la vitesse et des événements météo, raconte Emmanuel Hubert (directeur sportif de la formation Agritubel), les commissaires  peuvent décider de créer un barrage pour les coureurs qui n’ont pas pris la bonne bordure. Cette action a pour effet de protéger et de permettre à l’échappée de se dérouler dans de bonnes conditions, sans que des véhicules de directeurs sportifs mais aussi de presse reviennent sur la tête de course avec dans leurs sillages des coureurs qui ont été piégés. On laisse la course se faire sans mouvement de voitures qui viennent pendant un moment s’intercaler entre les deux pelotons, et quand le temps écoulé est jugé suffisant entre les deux groupes, les commissaires laissent passer les véhicules mais au compte-gouttes.”

La levée du drapeau rouge
Ce genre d’action est aussi mené par les commissaires sur les étapes de montagne quand les groupes commencent à se former, que le peloton s’émiette. “Un drapeau rouge alors est agité par le commissaire, cela veut dire que les voitures ne doivent plus doubler. Le barrage est installé. Mais les commissaires connaissent parfaitement les choses, ils savent comment organiser un barrage, comment le faire correctement sans le faire durer trop longtemps pour ne pas bloquer la course non plus. Ils ne laissent pas de gros noyaux de voitures se former derrière des groupes de coureurs. Une chose est certaine quand il y a barrage, c’est bien d’avoir une voiture avec un bon numéro, cela veut dire qu’on peut aller vite dépanner nos leaders en cas de pépins.” Les meilleures places vont de la voiture 1 à 4, les pires sont numérotés 18 à 20 ! Et la c’est folklo pour dépanner...

 

Découvrez d'autres conseils de pro :
Julien Jurdie : Le directeur sportif : pour qui ? Pourquoi ?
Julien Jurdie : Le directeur sportif : comment ? Quand ?
Cyril Dessel : L'art de bien descendre

Toutes les actus
Imprimer Favoris Transférer à un ami Abonnez-vous aux flux RSS Bike4all