Espace Membre    Mot de passe perdu ? | Inscription
vous êtes ici : accueilrouteCONSEILSc’est dans l’airconseils de pro

Préparer sa première course de vélo

photo : /_files/conseils/photos/photo_99.jpg
légende photo : Chacun ses objectifs pour la première course
vidéo :
légende vidéo :

le 21 Octobre 2009 14:53
Publié par
Dans : Route, Loisirs

Tension, appréhension avant la première course de la saison ? A chacun ses objectifs… La réussite de la première course de la saison dépend en fait des ambitions que le coureur s'est fixées.

 
 
En savoir plus avec bike4all
En savoir plus sur Jérôme Coppel
Equipe La Française des jeux.
Quatre titres nationaux, un titre de vice-champion d'Europe, deux fois médaillé de bronze aux mondiaux espoirs.
 
 

Si il a parié sur l'ouverture, il va arriver en forme assez vite avec beaucoup de foncier entamé rapidement au cours de l'hiver, plus des premières séances d'intensités dès les mois de janvier. "Moi, explique Jérôme Coppel, je ne fais pas d'intensités sur le vélo en début d'année car la première course n'est pas un objectif, c'est juste une remise en route, le moyen de replonger dans la compétition. Ceux pour qui cette 1ère course est un but à atteindre sont plus "prêts" que moi. En ce qui me concerne j’ai simplement bossé les intensités uniquement en ski de fond. En revanche, j'ai fait avant la reprise de la première course beaucoup de foncier, avec des sorties longues sur un rythme rapide. Je roule à un rythme cardiaque de 150 pulses environ. " Pourquoi ne pas aborder la première course en ne faisant pas du rythme sur le vélo ? "Les faire à ski de fond rompt la monotonie, note encore Jérôme Coppel. On ne « tape » pas tout de suite dans les intensités dans notre sport, et c'est bien car pendant les autres mois de l'année on va les faire que comme cela."

Des petits sprints
La veille de la première course, "je fais une petite série de cinq sprints qui durent entre sept et dix secondes. Ce sont des efforts courts pour faire monter le cœur, qui ne durent pas, comme je n'ai pas encore attaqué les intensités." Autre chose sur laquelle, Jérôme Coppel veille avant de disputer la première course de la saison, "observer un jour de repos dans la semaine, car cela permet de ne pas tomber dans une « sur-fatigue ». Je le fais aussi en saison, quand je peux. Je me repose le vendredi, et le samedi avant la course je vais rouler un peu." Pour ce qui est de l'équipement, le Haut-Savoyard vérifie aussi sa valise avec vigilance. "Je prépare mes affaires en amont, en vérifiant mon sac de pluie, et après je prends beaucoup d'affaires pour me protéger du froid. Je double en fait les affaires chaudes." Car sur la première course de la saison surtout en Europe, le principe de base est souvent de sortir... chaudement couvert !

 

Découvrez d'autres conseils de pro :
Sébastien Joly : S'échauffer avant un chrono
Samuel Roces : Il y a quoi dans ta musette ?
Steve Chainel : Se placer dans le peloton ... explications

Toutes les actus
Imprimer Favoris Transférer à un ami Abonnez-vous aux flux RSS Bike4all