Espace Membre    Mot de passe perdu ? | Inscription

Urge Kenya : Quand le vélo a du coeur …

photo : /_files/articles/photos/photo_182.jpg
légende photo : L'édition 2009 d'URGE KENYA aura été une belle aventure humaine et humanitaire
vidéo :
légende vidéo :

le 02 Juin 2009 18:25
Publié par
Dans : VTT

Exploit sportif, aventure humaine et action humanitaire … Urge Kenya, événement un peu fou, a eu lieu en février dernier. Fabien Barel, son organisateur revient sur le projet pour bike4all …

Pourquoi le titre de "Fabien Barel Invitational" ?
Fred Glo et moi-même sommes à l’origine du Projet. Nous sommes tous deux fondateurs de South shore Bicycle et notamment Urge Bike Product. Nous voulions communiquer sur la marque avec une éthique qui nous est propre, et FB Invitational me permettait d’utiliser la notoriété de mes titres sportifs pour la renommée de l’événement.

Urge Kenya c’est quoi ?
Urge Kenya est avant tout une aventure humaine : la rencontre entre un peuple et une culture de différents horizons. C’est aussi le partage émotionnel d’un groupe dans l’adversité et également l’homme face à lui-même dans un challenge hors norme.

 
 
En savoir plus avec bike4all
Première édition de cet événement du 02 au 09 février 2009
Double Concept : trip et challenge sportif ET action humanitaire
Double Objectif : monter la plus belle et spectaculaire épreuve de DH Marathon super D au monde ET récolter des fonds pour l’ONG Accord qui oeuvre pour apporter de l’eau potable en pays Massaï.
La course : 10 pilotes sélectionnés parmi les meilleurs mondiaux descendent le mont Kenya en 4H.
L’ascension (4750m) dure 3 jours à pied avec 3 nuits en refuge. Un porteur est associé à chaque pilote, le pilote porte son vélo, le porteur, les équipements. Les nuits se font en refuge.
Pas de balisage de terrain : c’est l’ascension qui permet la « reco ».
Bilan : 10 000€ récoltés et une magnifique aventure humaine. Les résultats de la course
 
 

Quelles ont été les difficultés pour organiser un challenge de cette ampleur ?
Je pense que la gestion sur place avec la méthode Africaine a été compliquée. Nous nous sommes cependant entouré d’un des meilleurs organisateurs de ce genre de voyage dans le domaine qui est Cap liberté. Ensuite la budgétisation n’a pas été simple en période de crise et nous avons dû mettre beaucoup de nous-même pour faire aboutir le projet.

Vous avez aussi placé très haute la barre de l’exploit sportif ?
Le challenge de l’altitude reste ultime avec un départ de course à près de 5 000m. Il faut gérer l’effort dans sa globalité : penser autant à la montée de 3 jours qu’au run de la course elle-même.

Comment se prépare-t-on à une telle aventure?
L’aventure est compliquée de part le déplacement sur site mais aussi le style de vie très « roots » et à « la dure ». Le sommeil se fait rare et les facilités de vie « à l’occidentale » n’existent plus. Pour certains des athlètes habitués à manger leur bol de céréales le matin… Ça devient vite problématique…

bike4all a rencontré Fabien Barel, organisateur de l'Urge Kenya 2009

Quelle est la marque de votre vélo, avez-vous fait des modifications spéciales pour la course ?
J’ai fait la course sur un Mondraker dune, type enduro. Nous avons optimisé les réglages pour le confort vue la longueur de la course et pour la solidité afin de ne pas être ennuyé dans un milieu hostile.

Le bilan de ce Urge Kenya 2009
Extrêmement positif, le succès sur tous les plans de l’événement nous a même surpris. Tout s’est emboîté à la perfection jusqu’au dernier moment.

Existera-t-il un Urge Kenya 2010 ?
Il n’y aura pas de URGE kenya 2010 mais un URGE …. 2010 ;-)
À suivre !


Consultez notre article sur la descente VTT

Toutes les actus
Imprimer Favoris Transférer à un ami Abonnez-vous aux flux RSS Bike4all